Histoire d’une société colombophile – La Vitesse de Coulogne

Vitesse Coulogne maps

Histoire d’une société colombophile – La Vitesse de Coulogne

C’est le 14 Décembre 1923 que quelques amis colombophile ont créés la société « La Vitesse » à COULOGNE.
Comme le nom l’indique ces passionnés de concours de petites distances aimaient bien se réunir à l’enlogement et surtout le dimanche matin entre copains afin de féliciter celui qui devait être vainqueur lors de l’arrivée du classement.
Le conflit 1939-1945, comme partout en France, mis un terme aux concours de pigeons mais passé le conflit chacun se remis à la recherche de pigeons pour pouvoir reprendre au plus vite les concours et les réunions entre amis.


Situé au Sud de Calais elle glana dans les villages environnants pas mal d’amateurs qui eux m’avaient pas de sociétés à proximité (Frethun, Les Attaques, Hames Boeucres, Saint Tricat….). Devant cet afflux de nouveaux adhérents elle devient rapidement la plus grande société du Calaisis. Bien sûr il ne fallait pas chercher bien loin le champion du Calaisis.
Des amateurs comme Georges BARRAS, Georges BAUDE, Aimé LEFEBVRE, les Frères JANSSENS, Michel MERLANT, Jean ODENT, Les CAPON et bien d’autre encore disparus à ce jour ont portés hauts les couleurs de cette société qui vers la fin du XXème siècle était en nombre la plus grande société de France avec 121 membres.
Des anciens qui ont côtoyés ces champions sont toujours là tel que Michel FLEUET, Jean Claude HERNAULT, les Frères BEN Robert et René, Jean Luc HENNEQUIN, Christian CAPON, Jean Pierre COURQUIN, Philippe ODENT ainsi que des petits nouveaux tel que Vincent HORVILLE, Les frères WISSOCQ, Ludovic CLAISE, Henri ROGEZ, Jean VANDAELE, Nicolas HURTREL, René GUILBERT, Les HEDEBAUX…….
Le siège de cette société situé au 2 rue du GAZ à COULOGNE devient rapidement un lieu de rencontre pour colombophiles et cela perdure toujours puisqu’il est devenu également le siège du groupement Colombophile et le siège du Club des Long Court du Calaisis (dépôt du CALC), à cette même adresse une graineterie, la graineterie du CANAL, afin de satisfaire au mieux les colombophiles.
95 ans plus tard, cette société compte encore une cinquantaine de licenciés pour une trentaine de joueurs assidus.

 

Laisser un commentaire