Léon Roks (Standdaarbuiten – Hollande) : 1er International Barcelone 2017 avec DON LEO mais pas que…

Roks Leon2

 

Très peu de gens connaissaient Léon ROKS avant sa victoire sur Barcelone International. Mais attention, il n’est pas sorti de nulle part. Les six dernières années il a remporté plus de 90 fois un top 100 National, une victoire Internationale, deux victoires nationales et quatre victoires provinciales :

  • 1er Saint Vincent parmi 1609 pigeons avec DE 3 VIERTJES,

Roks Leon 3 viertjes

 

  • 1er Cahors parmi 1202 pigeons avec GILBERT,

Roks Leon Gilbert

 

  • 1er Dax parmi 1880 pigeons avec DON LEO et bien entendu 1er Barcelone avec à nouveau DON LEO !

Le pigeon qui l’a rendu célèbre est DON LEO. Sur ce dantesque Barcelone, DON LEO réalise le 1er International avec 1h47’55 d’avance sur son premier poursuivant. Mais attention DON LEO ne signait pas ici un coup d’éclat, mais confirmait sa grande classe.

Lancé dans le grand fond à 3 ans, il réalise d’emblée le

  • 71 / 2538 Tarbes

l’année d’après, il réalise 2/2 prix avec

  • 419 / 2780 Saint Vincent
  • et  1er / 1880 Dax.

L’année suivante, en 2015, il enchaîne avec un 3/3 prix avec

  • 34 / 1196 Tarbes,
  • 89 / 1201 Bergerac
  • et 194 / 2168 Saint Vincent.

Après 3 saisons en marathon, son palmarès était déjà bien rempli avec 6 sur 7 prix dont 5/7 par 10, 4/7 dans le TOP 100 et déjà un premier sur un très difficile Dax. En 2016, il passe certes au travers mais en 2017, il rempile avec une seconde fois victoire. C’est avec cette victoire qu’il clôturera sa splendide carrière : 1er International Barcelone ! Chapeau bas l’artiste !

 

Léon ROKS est âgé de 54 ans, habite à Standdaarbuiten et est colombophile depuis 1975 (42 ans). Son autre passion, à côté des concours de marathon, sont les marathons que lui-même pratique. Sa fille l’a suivi dans cette voie. Il fait partie du gratin des joueurs de grand fond au Pays-Bas, à tort bien moins mis sous les feux de la rampe par les médias.

Cette année, en plus de se classer 1er sur Barcelone, il termine aussi 18.international au prestigieux champion W.E.S.M, remporté cette année par Marlon KOK et suivi par FREIALDENHOFEN & Fils et SAARLOOS et fils.

Depuis 1996, Léon se consacre à 100% sur les joutes de grand fond. En 2012, il a remplacé son installation par le colombier qu’il a racheté à Cees LUYCKX. Hasard ou coup du sort ? Dans ce même colombier, Cees LUYCKX avait remporté le 1er National Barcelone en 2010 ! Léon enloge ses pigeons dans le mythique dépôt de Steenbergen.

Le colombier de jeu mesure au total 25 mètres. L’air y pénètre par l’avant et s’en échappe par la faîtière. Les colombiers sont nettoyés quotidiennement. Léon possède un colombier pour 20 couples de reproducteurs, qui élèvent chaque année plus ou moins 120 jeunes.

L’équipe de jeu est composée de 55 couples de voyageurs. Il joue à la fois les mâles et les femelles au veuvage classique, ainsi que des couples complets au naturel. Les naturels sont accouplés en début de saison, ils couvent à blanc puis sont joués au veuvage total pendant la période de préparation. Ensuite, ils repassent au naturel pour être engagés sur position sur les joutes de grand fond. Le jeu au naturel prend peu à peu le dessus.

Le vainqueur de Barcelone est parti sur l’étape catalane sur un jeune de 10 jours. Les mâles au naturel et les quelques veufs sont entraînés deux fois par jour pendant une heure (matin + soir). L’après midi, ce sont les femelles qui font leurs rondes pendant une heure.

Léon essaye de participer à tous les concours du programme NPO et ZLU soit +/- 14 concours chaque année.

Le mélange servi aux pigeons est composé de quatre mélanges différents : Versele Laga Gerry Plus, Mariman Elevage jaune, Mariman Sport Rouge et Mariman Super M. Les pigeons au naturel sont nourris plein bac et les veufs sont rationnés. Avant et après chaque concours, les pigeons reçoivent les électrolytes BELGASOL de DE WEERDT. Au retour de chaque concours de grand fond, un comprimé BELGA MAGIX. Deux fois par an, les pigeons passent sous le microscope chez Cees TIMMERS de Breda.

 

don leo

Origine du DON LEO, vainqueur de de Barcelone International 2017 ? Il doit son nom à celui qui l’a vu naître et bagué et qui vit désormais en Asie avec sa compagne : Leo KOUTERS.

Le père du DON LEO a également réalisé un prix par 10 sur Barcelone 607/7636 pigeons ainsi qu’un 19/1527 Bordeaux. Ce dernier est un petit fils de HUIBJE qui a réalisé un 525e prix parmi 26.716 pigeons sur St Vincent, un petit fils du MISTRAL avec deux fois la tête sur Soustons et un petit fils de WILLEKE plusieurs prix de tête dont 21/1244 Bordeaux.

La mère du DON LEO est une petite fille du PERPIGNAN, 40e et 75e National Perpignan. On retrouve dans ce pedigree les pigeons H&H OOSTENRIJK, des Jan ERNEST, des VAN DER WEGEN… en résumé, la vieille sorte de Steenbergen, indissociable des prix de tête par temps très difficile.

Félicitation Léon pour cette victoire international sur ce concours de Barcelone qui restera à jamais gravé comme l’un des plus difficiles, sinon le plus difficile des 30 dernières années. Bon vent !

 

Auteur : Yannick Ungerer – 05/02/1018

Roks Leon Cancellara

Roks Leon - code rood Roks Leon - marcella Roks Leon - De Mitchell Roks Leon - de 110

 

Laisser un commentaire