Alexandre & Paul Margris de Gennes-Ivergny (62-France)

Alexandre & Paul MARGRIS

2ème Championnat de France Catégorie 300kms à 500kms 2016

3ème Championnat de France Toutes Catégories 2016

16 x 1er Groupement de St-Pol et 6 x Plus grande vitesse d’un contingent moyen de plus de 1300 pigeons en 2016

1er As Pigeon Vieux 1/2 Fond Grpt St-Pol 2016

1er As Pigeon Yearling 1/2 Fond Grpt St-Pol 2016

1er As Pigeon Jeunes 1/2 Fond + Fond Grpt St-Pol 2016

 

Le nom Margris est bien connu des colombophiles français pour être lors des meilleures colonies de l’hexagone dans les concours de 400kms à 600kms. Colonie qui chaque année se positionne en tête des championnats nationaux avec comme par exemple :

  • 1er As Pigeon National +400kms 2013 (‘Turbo Jet’)
  • 2ème As Pigeon National +400kms 2013 (‘Olympic Real de Lou’)
  • 3ème As Pigeon National +400kms 2015 (‘Olympic Real de Lou’)
  • 3ème As Pigeon National Fond 2006
  • 3x 1er Champion Général National (2011, 2013, 2014)
  • 3x 1er Champion National +400kms (2013, 2014, 2015)
  • 1x 1er Champion National -500 kms (2014)
  • 2x 2ème Champion National (Général, Fond)
  • 3x 3ème Champion National (Général, Fond, Pigeonneaux)
  • 14 x 1er Nord Pas de Calais Général
  • 13 x 1er Nord Pas de Calais Femelles
  • 38 x 1er Nord Pas de Calais Zone Ouest
  • 70 x 1er Groupement de St Pol
  • 15 x 1er As Pigeon Groupement
  • 14 x 1er Championnat Nord Pas de Calais

 

Le nom de Margris est devenu une référence en colombophilie Française et chaque semaine les amateurs de la 1ère région et notamment ceux du groupement de St-Pol sur Ternoise scrute les résultats afin d’essayer de rivaliser avec la colonie de Gennes Ivergny.

 

Alexandre n’était pas du milieu colombophile, c’est en 1999 qu’il décide de détenir quelques pigeons et sous l’influence de feu Jean Godet de Villeroy (80), il décide en 2001 de prendre sa licence colombophile. D’ailleurs, pour construire son 1er colombier de jeu, Alexandre a déménagé ses chiens et érigé ses premiers compartiments dans son chenil.

 

Pour ces débuts, il reçoit l’aide précieuse de Benoît Ducellier de Le Ponchel et participe aux concours de vitesse et de groupement en petit ½ fond mais l’objectif était déjà plus loin : Les concours à rayon Nord Pas de Calais, donc au-delà de 500kms.

La réussite d’Alexandre en tant  que meilleur jeune colombophile de France en 2003 et les rencontres associées à cette consécration ont permis à la colonie d’Alexandre de prendre un nouveau départ . En effet, la rencontre de Didier Hoflack de Boursin (origines Casaert de Néchin et Bolle de Kortemark) via Philippe Bazille lui a permis d’obtenir quelques sujets dont un couple devenu très rapidement un des piliers de la colonie d’Alexandre et Paul.

L’objectif étaient les concours à rayon Nord Pas de Calais, en 2005, Alexandre se tourne vers les concours des ALC-CALC pour juger le niveau de ses sujets par rapport à la rude concurrence qu’il y a sur ces concours. Rappelons que Gennes-Ivergny se situe au point avant et à l’ouest de la région avec des premiers résultats très satisfaisants.

Dès la saison suivante, la domination sur ces concours se précise en remportant le championnat de Fond vieux. Ces résultats qui permettent également en 2006 de se classer 6ème au championnat de France de Fond et de monter à la 3ème place du podium de l’As pigeon National de Fond avec son pigeon baptisé “Phénomène”.

 

Depuis 2006, l’ascension est incessante et de multiples premiers prix, titres de champions et as-pigeons, que cela soit au niveau groupement de St-Pol, régional ou national, ont été remportés par Alexandre et Paul.

 

Les reproducteurs (25 de couples dont les 10 meilleurs dans des boxs individuels) ainsi que les voyageurs sont accouplés à la fin novembre. Les veufs élèvent 2 jeunes ceci permet de juger la résistance de chacun des sujets. Vers 15 jours et afin d’éviter une seconde couvaison, mâles et femelles sont séparés, chacun finissant d’élever un des deux jeunes

Côté reproducteurs, ceux-ci réalisent 3 tournées. Le travail d’élevage repose sur 5 lignées qui composent + de 90% de la colonie. En pratiquant une culture en lignées et en consanguinité eloignée pour le jeu et très proche pour la reproduction. Régulièrement des croisements des meilleurs sujets de chaque lignée sont réalisés tout en revenant dans le sang dans les génération suivantes.

Le tout est régi par un plan d’élevage bâti sur 3 ans qui donne +/- la ligne de conduite à moyen terme.

Cliquer sur l’image pour avoir un aperçu du travail en lignée sur celle de « Phénomène » et « Hermine d’Urga »

lignee timoko

 

Les voyageurs sont ensuite ré-accouplés courant mars pour un simple couvage de quelques jours avant de débuter le veuvage. Veuvage total puisque les femelles des veufs participent également aux concours et sont souvent réservées pour les étapes fédérales et le ½ fond.

 

Côté alimentation, les pigeons reçoivent des mélanges personnels :

  • Un mélange léger sans protéine ni orge
  • Un mélange repos avec peu de protéine et de l’orge
  • Un mélange lourd avec 50% de maïs

 

Chaque saison un peu plus d’une centaine de jeunes sont élevés jusqu’à la mi-mars avec pour objectif les concours jeunes Nord Pas de Calais où les contingents sont les plus importants. Pour préparer ces concours, ils participent à 2 concours de 150kms, un concours de 250kms puis un certain nombre de femelles sont sélectionnées en vue de concourir les étapes de Poitiers, St-Junien et Limoges. Le reste de l’équipe continue en ½ fond et ensuite sur le programme des fédéraux.

 

Côté suivi médical, outre la vaccination contre la paramyxovirose et les poquettes, il est réduit au strict minimum et Alexandre et Paul s’attèlent principalement à combattre la trichomonose avec une cure de 5 jours en fin de couvage, début d’éclosion. Un rappel est ensuite fait 3 jours avant le premier objectif de la saison et éventuellement un deuxième rappel courant juillet si nécessaire.

Courant octobre, une cure  contre la paratyphose est réalisée. La coccidiose et les vers ne sont plus traités depuis plusieurs années, tout nouvel arrivant étant mis en quarantaine avec traitement trichomonose , coccidiose, vers et vaccination.

 

En cas de doute, Alexandre et Paul font appellent à 2 vétérinaires : Dr Jean-Pierre Duchatel (B) et Fr. VerrenaEcker (D).

 

Côté origines, Alexandre et Paul essaient au maximum de pratiquer la culture en lignée et en consanguinité et éviter ainsi de trop croiser leurs pigeons avec des origines qu’ils ne connaissent pas. Les bases de la colonie reposent à 80% sur les pigeons Hoflack de Boursin (F) avec notamment un couple de base : « Viking’sWay » et « Vaunoise » et les Gilbert Heijnen de Gronsveld (NL)  avec des direct de ces meilleurs pigeon (« Pau », « Bordeaux », « Toekomst », « Raket »…); A côté de cela, on retrouve quelques anciens voyageurs ayant mérité leur place à l’élevage et quelques directs de colombiers réputés comme les Cuvilliez Père &Filfs de Conchy sur Canche, les Benoit Ducellier de Le Ponchel, Sibille Thierry et Thomas de Courcelles (B), Peter Allemeesch de Veurne (B), Baesel Philippe de Gundershoffen (F), jean-Marie Cousin de Le Ponchel.

 

Top 10 Nord Pas de Calais entre 2006 et 2016 :

 

  • Poitiers 2011 (427km) 10980 jeunes « Royal Lover»
  • St Junien 2014 (493km) 8415 vieux « Timoko » Plus grande vitesse de 11972 pigeons

F237561.11timokophoto (2)

  • Poitiers 2014 (449km) 7174 vieux « Roxane Griff »
  • Poitiers 2013 (427km) 6984 vieux «  Turbo Jet » Plus grande vitesse de 10154 pigeons

F237579.11turbojetphoto

  • St Junien 2015 (492km) 6815 vieux « Real de Lou » Plus grande vitesse de 10129p

F306658.12realphoto (1)

  • Poitiers 2014 (449km) 3689 jeunes « Vision Intense »
  • Poitiers 2014 (449km) 3541 yearlings « Olona Ok » Plus grande vitesse de 10715p 

F14363.13olonaokphoto

  • St Junien 2012 (493km) 3087 yearlings « Timoko »
  • Limoges 2010 (489km) 2920 vieux « Indy de Vive » Plus grande vitesse de 9127p 
  • St Junien 2012 (493km) 2434 jeunes « Lisa America » Plus grande vitesse de 9399p

F22689.12lisaamericaphoto

  • Jarnac 2015 (535km) 1075 jeunes « Lisa América »
  • Jarnac 2015 (535km) 1076 vieux « Hermine d’illius » Plus grande vitesse de 2151p

F37246.15herminedilliusphoto

  • Limoges 2015 (535km) 1002 jeunes « American Beauty » Plus grande vitesse de 1479p

F37282.15americanbeautyphoto

  • Limoges 2015 (535km) 477 vieux « Brillantisime » Plus grande vitesse de 1479p

F14321.13brillantisimephoto

  • Poitiers 2011 (427km) 10980 jeunes
  • 2° St Junien 2015 (492km) 6815 vieux
  • Jarnac 2014 (535km) 5082 vieux
  • St Junien 2012 (493km) 3576 yearlings
  • Poitiers 2013 (427km) 3206 yearlings
  • Bergerac 2013 (612km) 2845 vieux
  • Bergerac 2013 (612km) 1227 yearlings
  • 2° Jarnac 2015 (535km) 1075 jeunes
  • Limoges 2015 (535km) 477 vieux
  • Poitiers 2014 (449km) 7174 vieux
  • Jarnac 2009 (535km) 6860 vieux
  • Limoges 2008 (489km) 5416 yearlings
  • St Junien 2014 (493km) 3557 yearlings
  • Jarnac 2014 (535km) 2700 yearlings
  • Limoges 2008 (489km) 2041 jeunes
  • 3° Bergerac 2016 (612km) 1536 yearlings
  • 3° Jarnac 2015 (535km) 1075 jeunes
  • Limoges 2015 (535km) 477 vieux
  • Poitiers 2011 (427km) 10980 jeunes
  • St Junien 2013 (493km) 7601 vieux
  • Treignac 2010 (525km) 6400 vieux
  • Argenton 2006 (410km) 5023 vieux
  • Poitiers 2014 (449km) 3541 yearlings
  • Brive 2006 (570km) 3279 vieux
  • Toulouse 2011 (742km) 1238 vieux
  • 4° Brive 2016 (570km) 1224 yearlings
  • Poitiers 2011 (427km) 10980 jeunes
  • St Junien 2014 (493km) 3557 yearlings
  • Poitiers 2014 (449km) 3541 yearlings
  • Jarnac 2013 (535km) 3178 yearlings
  • 5° St Junien 2015 (493km) 2358 jeunes
  • 5° Châteauroux 2016 (383km) 2421 vieux
  • St Junien 2012 (493km) 1995 jeunes
  • 5° Limoges 2015 (535km) 477 vieux
  • Poitiers 2014 (449km) 3689 jeunes
  • 6° Châteauroux 2016 (383km) 3471 yearlings
  • 6° Brive 2016 (570km) 2904 vieux
  • Jarnac 2014 (535km) 2700 yearlings
  • 6° Jarnac 2016 (535km) 2250 yearlings
  • 6° Jarnac 2015 (535km) 1076 vieux
  • Jarnac 2010 (535km) 4915 vieux
  • Poitiers 2014 (449km) 3689 jeunes
  • St Junien 2014 (493km) 3557 yearlings
  • Limoges 2007 (489km) 2762 jeunes
  • 7° St Junien 2015 (493km) 2122 yearlings
  • 7° Limoges 2015 (489km) 1002 jeunes
  • Limoges 2015 (535km) 477 vieux
  • St Junien 2010 (493km) 13210 vieux
  • Poitiers 2011 (427km) 10980 jeunes
  • St Junien 2012 (493km) 3087 yearlings
  • Bergerac 2013 (612km) 2845 vieux
  • Limoges 2015 (535km) 477 vieux
  • 8° Brive 2016 (570km) 1224 yearlings
  • Poitiers 2014 (449km) 7174 vieux
  • St Junien 2012 (493km) 6923 vieux
  • Bergerac 2011 (612km) 1844 yearlings
  • 9° Jarnac 2015 (535km) 1075 jeunes
  • 10° Poitiers 2014 (449km) 7174 vieux
  • 10° Roullet StEstephe 2006 (541km) 4063 vieux
  • 10° Châteauroux 2016 (383km) 3471 yearlings
  • 10° St Junien 2015 (492km) 3314 yearlings
  • 10° Limoges 2014 (489km) 2409 jeunes

Laisser un commentaire